Accueil > Partir en voyage > Partir en Thaïlande
carte du Thaïlande
Nord-Sud-Est-Ouest
  - Pays à température modérée

Baignade

risque :


Elles exposent au risque des bilharzioses (ou schistosomiases), Le risque est très variable d'un point d'eau à un autre dans une même région. Ne vous baignez que si vous pouvez obtenir un avis fiable sur place.


Faune

risque :


  • Eviter de marcher pieds nus sur le sable ou sol mouillé/boueux.
  •  Avant de vous chausser, vérifier que des insectes ou autres bêtes n'y ont pas élu domicile, leur réaction à l'arrivée de vos pieds pourrait être désagréable voire dangereuse (araignées ou scorpions …)
  • Pour les sacs de couchage idem
  • Le port de chaussures montantes ou de bottes est recommandé pour les marches de nuit (serpents ) dont certains peuvent être très venimeux.

Maladies chroniques

risque :


  • Vous pouvez évidemment voyager, mais pensez à emporter tous vos médicaments en prévoyant ieurs jours de au cas où votre retour serait décalé.
  • Ne mettez pas tous vos comprimés dans vos bagages à soute (quelques-uns se perdent ou sont volés).
  • Evidemment allez voir votre médecin avant de partir.

Maladies locales

risque :


  • La dengue peut survenir par épidémie et se transmet par des piqûres de moustiques. Munissez vous de répulsifs contre les moustiques pour vous en protéger.
  • La dengue pouvant avoir des formes hémorragiques, il est recommandé de ne jamais prendre d'aspirine (qui accroit les risques hémorragiques) et de consulter au tôt un médecin.

La transmission de la dengue ainsi que de l'encéphalite japonaise existe surtout en zone rurale dans le nord jusqu’à proximité de Bangkok et sur le plateau de Korat.

 

Epidémie de grippe aviaire : la Direction Générale de la Santé recommande aux voyageurs, lors de leur séjour dans les provinces d'Ayuthaya, de Pathum Thani, de Nakhon Sawan et de Sukhothai, d'éviter tout avec les volailles et les oiseaux, c'est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles.

Les recommandations générales d'hygiène lors des voyages dans les pays en développement, qui visent à se protéger des infections microbiennes, sont préconisées :

  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes et les œufs
  • se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon ou un soluté hydro-alcoolique.


 

 



 

Maladies respiratoires

risque :


  • Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, la différence de température (avion, ambiance climatisé, …) et la sécheresse de l'air en saison sèche favorisent les infections respiratoires banales (pharyngite , bronchite …).
  • Les personnes porteuses d'une insuffisance respiratoire ou d'une bronchopneumopathie obstructive doivent en parler à leur médecin avant leur départ.

Marche

risque :


  • La marche pieds nus est à éviter car les blessures au pied sont difficiles à cicatriser en milieu tropical.
  • Par ailleurs, vous vous exposez à des infections parasitaires digestives ou cutanées (ankylostomoses , anguillulose et larva migrans cutanée en cas de marche sur sol humide, et tungose en cas de marche sur sable).

MST

risque :


Comme dans tous les pays, le risque de maladie sexuellement transmissible est lié aux rencontres et aux rapports sexuels.

En dehors du Sida , de nombreuses maladies transmises sexuellement pourraient vous laisser de bien mauvais souvenirs :

L'utilisation de préservatifs en cas de rapport sexuel est donc impérative.


Précautions générales

risque :


  • Le climat politique troublé et la situation sur le terrain expose à des risques qui ne sont pas négligeables. Il convient d'être vigilant.
  • Quelques précautions à respecter vous permettront de d'éviter bien des soucis ou de compromettre une partie de votre séjour.
  • Il est de toute façon indispensable de connaître les règles de prudence à respecter au cours des voyages.

Les voyages sont déconseillés dans ieurs régions de ce pays :
Provinces de Narathiwat, Pattani et Yala (extrême sud), sauf pour raisons professionnelles impératives. Par ailleurs, il convient d'être prudent à proximité de la frontière nord avec la Birmanie et la bordure du Triangle d'or (région de Mae Sai).

 

Qu'il s'agisse de la consommation ou de la vente de stupéfiants, les mesures de répression en Thaïlande sont très sévères, et les peines très lourdes.

  • La consommation ou possession (même en très petites quantités) d'amphétamines, de marijuana et de haschich est punie d'une peine de prison ferme allant de six mois à dix ans.
  • La consommation ou possession de drogues dures (héroïne, cocaïne) entraîne des peines de deux à vingt ans de prison ferme.
    La vente et le trafic de stupéfiants sont punis de très lourdes peines de prison allant de vingt ans à la réclusion à perpétuité.
  • Dans la plupart des cas, les prévenus purgent une peine de détention provisoire qui peut se prolonger ieurs mois avant que le jugement ne soit prononcé, la libération sous caution n'étant que rarement accordée aux étrangers.
  • Enfin, le transfèrement d'un détenu dans une prison française n'est accordé par les autorités thaïlandaises qu'à l'issue d'une période de quatre à huit ans de prison en fonction de la durée de la peine à purger.

On assiste à un développement de la délinquance qui n'épargne pas les ressortissants étrangers (vols avec violence, cambriolages dans les guest houses très bon marché, agressions nocturnes).


Il est conseillé :

  • d'éviter, en ville les lieux peu fréquentés 
  • de porter une attention toute particulière aux boissons et aux mets servis dans les quartiers "chauds" de Bangkok ou Pattaya, qui peuvent contenir des somnifères 
  • de s'abstenir de faire confiance à des inconnus pour servir de guides.

Le pays est situé dans une zone de tremblements de terre

 

Protection contre les eaux polluées : ne boire que de l'eau conditionnée ou des boissons capsulées, car l'eau distribuée par les réseaux d'alimentation ordinaires n'est pas potable.


 

(Source : Ministère des affaires étrangères)

Soleil

risque :


Le soleil peut entraîner des brûlures souvent très désagréables et parfois sévères.

Il peut s'agir de coups de soleil , mais également de coup de chaleur .

  • Si à l'époque où vous partez, vous savez que vous rencontrerez beaucoup de soleil, il peut être utile de préparer votre peau avant de partir, en vous exposant de façon modérée avant le départ avec protection solaire éventuelle. Toutefois l'utilisation de cabines à UVA est fortement déconseillée. Quoi qu'il en soit, il vous faudra sur place éviter les expositions solaires prolongées, en particulier entre 11h et 16 h, heure locale.  L'utilisation de crème solaire haute protection est indispensable dès que l'indice solaire est trop fort et/ou si vous avez une peau sensible au soleil.
  • Il peut être utile pour vous de calculer ici votre risque d'attraper des coups de soleil. Pour celà, cliquez ici .
  • Par ailleurs les pics de chaleur peuvent être importants, en particulier en cas de canicule , ou simplement parce que les températures dans ce pays peuvent être parfois élevées.
  • Enfin, si vous êtes allergique au soleil , il faudra penser en de la crème solaire, prévoir un anti-histaminique dans votre trousse à pharmacie.

Traumatismes

risque :


  • Il s'agit des accidents de circulation, des sports, ou des problèmes au cours des excursions ou lors des promenades. Les traumatismes représentent 1/3 des rapatriements sanitaires et sont parfois graves.
  • L'ambiance insouciante d'un voyage fait parfois oublier des précautions élémentaires.
    Donc prudence surtout le soir et la nuit (ceinture de sécurité...) et casque impératif si vous roulez à moto.
  • De , les véhicules sont souvent en aussi en mauvais état que les routes et le respect du code de la route n'est pas une constante universelle...!

Vaccinations

risque :


Tétanos- Polio (+diphtérie si possible)

  • Indispensable.
  • Il n'y a pratiquement pas de contre-indication.

Hépatite A

  • Utile, surtout si séjour prolongé et voyage itinérant proche de la population.
  • Protection acquise au dixième jour environ.
  • Rappel entre 6 à 12 mois pour une protection de 10 ans.
  • Chez les de 50 ans, une prise de sang (sérologie) peut permettre de dépister une immunisation naturelle rendant inutile la vaccination contre l'hépatite A.
  • Il n'y a pratiquement pas de contre-indication.

Typhoïde

  • Risque très faible. de typhoïde
  • Le vaccin est justifié essentiellement pour des séjours prolongés notamment en période estivale et très au de la population.
  • Protection valable 3 ans avec une injection.
  • Il n'y a pratiquement pas de contre-indication.

Hépatite B

  • Le vaccin contre l'hépatite B nécessite 3 injections réparties sur 6 mois sont nécessaires pour être protégé.
  • Le risque est quasi exclusivement lié aux rapports sexuels sans préservatif et aux s avec le sang: une prévention non vaccinale est donc possible.
  • Chez l'adulte jeune, un voyage est cependant une excellente occasion de faire cette vaccination.
  • Des schémas courts sur un mois sont possibles mais la protection à long terme est mal connue.
  • Il n'y a pratiquement pas de contre-indication.

Rage

  • La rage est une maladie transmise par les morsures d'animaux sauvages infectés (renards, chauve-souris...). JLa vaccination est justifiée pour les voyages prolongés et itinérants ou pour les expatriations et surtout chez les enfants. Il faut de toutes façons éviter les s avec les animaux errants.
  • La vaccination préventive se fait en 3 injections (jour 0, jour 7, jour 28) et ne dispense pas d'une vaccination complémentaire en cas de morsure.

Encéphalite japonaise

  • La vaccination contre l'encéphalite japonaise est justifiée pour les voyages prolongés et itinérants en zone rurale ou pour les expatriations.


L'information ci-dessous apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 24/02/2015

vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


http://adulttorrent.org

www.el-smoke.club

www.pillsbank.net