Accueil > sport et voyages > sport > accidents de plongée: conduite à tenir
Accidents de plongée: conduite à tenir

Accidents de plongée: conduite à tenir

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

Toute anomalie clinique dans les 24h qui suivent une plongée, doit être considérée, jusqu'à preuve du contraire, comme un accident de plongée. La procédure à suivre est assez bien standardisée et devrait être connue de tous les plongeurs, amateurs comme professionnels.

Ne pas aggraver la situation

Règle numéro 1 : ne pas aggraver la situation


La victime est elle consciente ?
La victime respire-t-elle ?

Victime à l'eau :
Qu'elle soit consciente ou pas, l'objectif est de la ramener le rapidement possible sur le bateau ou le rivage afin de débuter une prise en charge adaptée le rapidement possible.

Victime à terre ou sur le bateau :
Vérifier son état de conscience
Vérifier ses fonctions vitales (respiration et cardiaque) :
La victime respire-t-elle ?

Effectuer les gestes de premiers secours

Alerter les secours

Règle numéro 2 : Alerter les secours


En mer : le CROSS

A terre : le 112

Recueillir un maximum d'information concernant :
le déroulement de la plongée (durée, profondeur maximum, profil de plongée, problèmes éventuels rencontrés..)
la victime : ses problèmes de santé connus, ses traitements en cours, son ressenti et ses symptômes actuels.

Ces informations seront demandés au moment de l'alerte par les médecins à terre afin d'évaluer au mieux le degrés de gravité et les moyens de secours à mettre en œuvre.

Les gestes essentiels

Règle numéro 3 : Les gestes essentiels à faire de façon concomitante


Oxygénothérapie au masque à haute concentration 15L/mn
Hydrater la victime si elle est en mesure de boire : 0,5 à 1L d'eau par heure
Aspirine 250 ou 500mg, en l'absence d'allergie ou contre-indication
Sécher la victime et l'isoler du froid
Si la victime est inconsciente, la mettre en position latérale de sécurité (sur le côté)
Si la victime présente des difficultés respiratoires, la placer en position demie assise

Ne jamais oublier

Règle numéro 4 : quelques principes à ne jamais oublier


Une plongée sans erreur ne met pas à l'abri d'un accident.
Toute erreur de procédure doit être considérée comme un accident de plongée.
Tout signe apparu dans les 24h qui suivent une plongée doit être considéré comme un accident de plongée jusqu'à preuve du contraire.
Les signes sont souvent variés, d'évolutions imprévisibles et faussement rassurants.
Il n'existe pas de corrélation entre les symptômes et la gravité potentielle de l'accident.
Ne pas oublier d'adresse le reste du groupe de plongeur en cas d'erreur de procédure.
Rappeler qu'il ne faut pas prendre un avion dans les 24h qui suivent une plongée, cela augmentant le risque de survenue d'un accident de décompression.
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Accidents de plongée: conduite à tenir"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 04/08/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


https://biceps-ua.com/

pills24.com.ua

www.adulttorrent.org/details/ohai_naomi_squirt_videos