MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > sport et voyages > sport > accidents toxiques en plongée sous-marine

Accidents toxiques en plongée sous-marine

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

Les accidents toxiques sont le souvent la conséquence d'un excès,et parfois d'un défaut de gaz dans le sang.
La solubilité des gaz donc leur concentration dans le sang augmente avec la profondeur de plongée.

Parmi les accidents toxiques on distingue :

les accidents hyperoxique dus à un excès d'oxygène dans le sang
la narcose, conséquence essentiellement d'une concentration élevée en azote. Ses effets sont comparables à une consommation excessive en alcool, d'où son nom également donné d'ivresse des profondeurs.
Les accidents hypercapniques dus à un excès de CO2
Les accidents hypoxiques par manque d'oxygène.

Introduction

Qu'il s'agisse d'une plongée bouteille ou d'un plongée en apnée, le corps peut souffrir d'accidents toxiques, qui sont la conséquence d'un excès de gaz dans le sang pour l'azote, le dioxyde de carbone, l'oxygène et l'hydrogène, mais peuvent aussi résulter d'un manque dans le cas de l'oxygène avec hypoxie et souffrance des tissus.
Hors, la solubilité de ces gaz dans le sang dépend de la pression ambiante, donc de la profondeur de plongée : Plus la pression augmente, le gaz est soluble, donc sa concentration dans le sang croit avec son pouvoir toxicité potentiel.

Accidents toxiques en plongée avec bouteilles

Les accidents toxiques spécifiques aux gaz inhalés


Les accidents hyperoxiques

Ils résultent d'un excès d'oxygène dissout dans le sang qui au delà de certaines concentrations devient particulièrement toxique pour les neurones mais aussi les poumons.
Ca se traduit par des convulsions hyperoxiques au niveau cérébral et une détresse respiratoire au niveau pulmonaire.

La narcose

La narcose ou, encore appelée, ivresse des profondeurs, est la conséquence de concentrations trop élevées dans le sang de gaz inertes avec des pouvoirs narcotiques. En plongée, il s'agit essentiellement de l'azote.
Ses effets sont fonction de la profondeur de plongée et sont comparables à une ivresse alcoolique aigue.

Les accidents indépendants des gaz inhalés


Les accidents hypercapniques

Ces accidents sont la conséquence d'un excès de CO2 (dioxyde de carbone) dans le sang. On rappelle que le CO2 est un gaz rejeté par la respiration à l'expiration. L'hypercapnie ou excès de CO2 dans le sang est rare en plongée bouteille et résulte en général d'une défaillance matérielle (recycleurs fermés mal règles ou non contrôlés, mauvais réglage du débit d'air à l'origine d'un manque d'oxygène au cours de la plongée).
Ces accidents se traduisent le souvent par des malaises hypercapniques.

La syncope hypoxique

Les accidents hypoxiques, beaucoup fréquents en apnée qu'en plongée bouteille, sont la conséquence d'un manque d'oxygène pas les tissus, appelé hypoxie.
L'organe le sensible à l'hypoxie est le cerveau : Les neurones ne tolèrent pas de 3 mn, privés d'oxygène. Ces accidents se traduisent alors par des malaises d'origine hypoxique avec perte de connaissance, pouvant conduire à la noyade du plongeur.
En plongée bouteille, les accidents hypoxique résultent souvent d'un mauvaise gestion du temps de plongée (réserve gazeuse insuffisante car plongeur stressé qui respire vite) ou d'une déficience matérielle.


page : 12

publicité


Termes associés : dioxyde de carbone - gaz - apnée - azote - oxygène -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Accidents toxiques en plongée sous-marine" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 04/08/2013


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
https://pharmacy24.com.ua

http://pharmacy24.com.ua

ここで読みます