Point de départ

La consommation d'alcool en France diminue mais les impacts sur la santé sont toujours importants.

Augmentation des risques

L'alcool augmente de manière formelle le risque de cancer Les experts qui ont travaillé sur ce rapport ont examiné les cancers pour lesquels la relation avec la consommation d'alcool fait l'objet d'un consensus international. Il s'agit des cancers des voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, larynx, œsophage) du foie, du sein, du colon et du rectum.

Il augmente aussi le risque de pancréatite, d'hépatite, d'atteinte des nerfs, des accidents et des violences….

L'alcool est responsable de 5% des décès féminins (contre 13% chez l'homme).
X

Alcool en vidéo


Alcool En France, presque deux millions de personnes sont dépendantes à l'alcool et trois millions ont une consommation excessive. La dépendance à l'alcool est une vraie maladie, une aide pour s'en sortir est nécessaire la plupart du temps. Le docteur Philippe Batel, médecin alcoologue explique en quoi consiste la thérapie nécessaire pour sortir de la dépendance à l'alcool.
8 vidéos

Les tendances chez les femmes

Même si 5 femmes sur 10 ont une consommation modérée, il y a des variations:
Les femmes cadres sont concernées par l'alcoolisme que les hommes.
La consommation augmente chez les femmes jeunes désinserées, sans emploi et sans famille et chez celles qui ont entre 35 et 49 ans vivant seules, divorcées ou séparées. Elles ont souvent des troubles des conduites alimentaires à type de boulimie et sont exposées aux agressions sexuelles.

Ce qu’il faut faire

Limiter la consommation chez les femmes à 2-3 unités d'alcool en moyenne par jour (1 unité est égal à un verre standard, soit 10 g d'alcool). Ce sont les recommandations de l'OMS. On améliore ainsi le bien être, car l'alcool a un effet relaxant et on bénéficie du facteur de protection contre le risque cardio-vasculaire. Au-delà de 3 verres, c'est dangereux pour la santé.

Zéro alcool pendant la grossesse

Au de là de 2 verres par jour, la consommation d'alcool peut entraîner chez votre bébé des troubles du développement neurologique ce qui aura des conséquences sur son comportement, des difficultés d'apprentissage, d'attention.... De quoi réfléchir avant de consommer ! L'alcool passe directement du sang de la mère au fœtus et on ne sait pas définir le niveau de consommation qui serait sans risque pour l'enfant. Il peut être responsable de fausses couches et d'un petit poids à la naissance.

Une consommation excessive occasionnelle peut aussi donner des troubles cognitifs.

Lorsque la consommation est importante, il y a un syndrome d'alcoolisation fœtal avec un retard de croissance, un risque accru de malformations physique et des troubles du comportement.


page : 12
Termes associés : sevrage - cirrhose - coma éthylique - polynévrite - alcoolémie - dépendance alcoolique -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Alcool"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 06/06/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


pills24.com.ua

www.dopingman.com.ua

сиалис отзывы покупателей