MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > sport et voyages > sport > barotraumatismes en plongée

Barotraumatismes en plongée

À LIRE DANS CET ARTICLE

Résumé

Les barotraumatismes regroupent les affections liées à des modifications de pression ambiante qui peuvent survenir au cours de la pratique de la plongée subaquatique (apnée ou bouteille) ou lors de travaux dans des caissons hyperbares.
Ces phénomènes pathologiques peuvent aussi bien se produire à la descente (lorsque la pression augmente) qu’à la remontée (lorsque la pression diminue) et concernent des organes creux et aériques du corps (cavités ORL, poumon, tube digestif).

Point de départ

Les barotraumatismes regroupent les affections liées à des modifications de pression ambiante qui peuvent survenir au cours de la pratique de la plongée subaquatique (apnée ou bouteille).
Ces phénomènes pathologiques peuvent aussi bien se produire à la descente qu’à la remontée et concernent les cavités aériques de l’organisme.

Différents barotraumatismes

Les barotraumatismes par effet ventouse du masque


A la descente, le volume d’air piégé entre le visage et le masque va provoquer un effet ventouse pouvant être à l’origine de symptômes bénins tels que saignements de nez, cocard, hémorragie sous conjonctivale.

Les barotraumatismes dentaires


A la descente comme à la remonté, ils peuvent être à l'origine de douleurs dentaires vives, pouvant compromettre le bon déroulement de la plongée.

Les barotraumatismes de l’oreille


On distingue les barotraumatismes de l’oreille moyenne de ceux de l’oreille interne.
Au niveau de l’oreille moyenne, l’otite barotraumatique est l’accident barotraumatique le fréquent et se produit, en général, à la descente lors de la compression.
Au niveau de l’oreille interne, les accidents barotraumatique sont peu fréquents mais graves ; ils peuvent être extrêmement invalidants s’ils ne sont pas diagnostiqués à temps (baisse de l’audition voire surdité, troubles de l’équilibre, vertiges…)

Les barotraumatismes sinusiens


Les sinus sont des cavités aériques à parois osseuses qui communiquent avec les narines par les canaux sinusiens. Lorsque ces orifices sont bouchés (kystes, déviation de la cloison nasale, polypes, rhume…), ces cavités à parois rigides deviennent sensibles à la descente lors de la compression. Les lésions peuvent aller d’un simple œdème à une déchirure de la muqueuse à l’origine d’un saignement dans le sinus ou extériorisé par une narine. Les sinus les fréquemment atteints, sont les sinus frontaux et maxillaires.

Les barotraumatismes thoraciques


En plongée bouteille, on dénombres des accidents uniquement à la remontée : il se produit une augmentation du volume pulmonaire avec une difficulté à l’expiration (asthme, emphysème...).
En apnée, les barotraumatismes peuvent se produire aussi bien à la descente qu’à la remontée.
- A la descente il peut se produire un œdème ou une hémorragie alvéolaire.
- A la remontée on a la même problématique qu’en plongée bouteille

Les barotraumatismes digestifs


Le souvent, il s’agit de coliques avec une distension douloureuse des intestins à la remontée. Ces symptômes sont banals et cèdent rapidement à l’émission de gaz.
Dans de rares cas, il peut se produire une distension de l’estomac qui est potentiellement grave car il y a un risque de rupture de la paroi gastrique.
publicité


Termes associés : accident plongée -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Barotraumatismes en plongée" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 08/07/2013


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
ka4alka.com.ua

http://biceps-ua.com

www.dopingman.com.ua/inekczionnyie-steroidyi/tren-e-h.html