Point de départ

L'énergie électrique est transportée par des fils permettant d'alimenter des appareils électriques. Son transport doit répondre à des normes extrêmement précises pour éviter les risques d'électrocution , de brûlures et d'incendie.

Organisation d'un circuit électrique

Même si on n'est pas féru d'électricité, il est indispensable de comprendre comment est organisé une installation électrique :

  • Le courant en provenance de l'extérieur parvient sur le compteur électrique situé dans la maison ou l'appartement. Celui-ci est fourni par l'EDF et permet de relever la consommation. C'est également lui qui détermine automatiquement le tarif jour-nuit. Dans les installations anciennes, le compteur comporte deux boutons (Vert et rouge) qui jouent aussi le rôle de disjoncteur.
  • Le compteur est relié directement au disjoncteur au moyen d'un gros câble qui comprend 3 fils torsadés en cuivre : le rouge transporte la "phase", le bleu transporte le "neutre" et le jaune et vert est relié à "la terre" qui est une borne spécifique prévue à l'extérieur par l'EDF. Le compteur est réglé selon une puissance déterminée par l'abonnement choisi : 45 ampères correspondent à une puissance de 9000 Watts (ou 9 KWatts), 60 Ampères à une puissance de 12.000 Watts (ou 12 KWatts). Ce sont les utilisations domestiques habituelles. Pour les puissances importantes, une installation spécifique (triphasé) est nécessaire. Sur le disjoncteur se trouvent deux boutons : l'un pour la marche (souvent vert) l'autre pour l'arrêt (souvent rouge). Selon les marques et l'ancienneté, il peut s'agir d'un seul bouton réglable sur 2 positions : ON pour ouvrir, OFF pour fermer.
  • Ce disjoncteur est relié à un tableau électrique ou une armoire électrique par trois gros fils (rouge (ou noir), bleu et jaune-vert. Chacun de ces fils aboutit à une borne située soit sur le tableau électrique, soit le souvent sur l'un des fusibles. Les fusibles (on disait autrefois les "plombs") sont reliés entre eux par des barrettes ou dans les installations anciennes par des fils. Ces barrettes sont normalement isolées par une peinture marron, noire ou bleue, mais c'est le point le dangereux de toute l'armoire électrique. Toute intervention à son niveau doit se faire, le disjoncteur sur position OFF.
  • Dans les installations modernes, on rajoute souvent en aval du disjoncteur un petit disjoncteur complémentaire appelé "interdifférentiel" ou encore "vigie", qui permet de vérifier en permanence la cohérence de l'installation et de la couper dans un délai très bref s'il y a court circuit. Ce système en particulier évite de rester "collé à la prise" en cas d'électrocution.
  • Les fusibles permettent de couper immédiatement le courant dès que l'intensité de celui-ci est supérieure à l'ampérage marqué sur le fusible. Ainsi un fusible de 16 Ampères se coupera ou sautera dès que le courant dépasse 16 Ampères. Les fusibles sont dits soit "unipolaires" s'ils ne coupent que le courant porté par la phase, ou "bipolaires" s'ils coupent le courant à la fois sur la phase et sur le neutre.
  • Les fils partant du tableau sont généralement à 3 brins : le noir qui transporte la phase, le bleu qui transporte le neutre et le jaune-vert qui est relié à la terre. Certains fils peuvent comporter parfois 4 ou 5 brins : ces fils complémentaires permettent des réalisations complexes comme les va-et-vient ou les "relais électriques".
  • Les fils passent sous les chapes de béton ou dans les murs au sein de gaines en plastic résistantes et flexibles. Le plan d'architecte permet de les repérer.
  • Les fils sont reliés à des prises électriques sur lesquelles on branche les lampes ou les appareils électriques.


page : 123
Termes associés : courant électrique - installation électrique - tableau électrique - fils électriques - fil électrique - fusible - fusibles - plombs - disjoncteur - interdifférentiel - vigie - compteur électrique -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Grenier (risques)
    Dans le grenier les risques sont liés au fait que c'est un lieu élevé, généralement délicat d'accès...
    Chambre (risques)
    La chambre, surtout chez le jeune enfant est un endroit à risques pour ieurs raisons qui ont pour...
  • Gaz (risques)
    Les risques liés au gaz sont très importants, en particulier parce que les dégâts occasionnés en cas...
    Eau courante (risques)
    Les risques de l'eau courante tiennent surtout à leur température, la proximité qu'ils ont avec...
    Jardin (risques)
    Le jardin présente des risques intermédiaires entre la maison et la campagne, et cela aux deux âges...
    Maison (risques, organisation, précautions)
    Les risques liés à la maison sont ceux des différentes pièces qui la composent et du jardin...
    Cuisine (risques)
    La cuisine est le lieu de tous les dangers, et ceci d'autant pour les deux âges extrêmes de la vie,...

Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Electricité (risques)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 29/06/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


https://www.farm-pump-ua.com

на сайте

там