MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > allergie > printemps et allergie

Printemps et allergie

À LIRE DANS CET ARTICLE
Printemps et allergie
À LIRE AUPARAVANT

Allergologie

Définition

L'hiver nous confine au coin du feu pour échapper à tous les petits maux dont il nous afflige, ses coups de froid, ses angines et ses éternuements. Quel plaisir de profiter des beaux jours qui reviennent.
Et pourtant, pour 2 millions de personnes en France les promenades dans les bois et les pique-nique dans les prés peuvent tourner au cauchemar : les yeux qui piquent, les poumons qui sifflent, la "goutte au nez" à nouveau, et ces éternuements en cascade qu'on appelle rhume des foins et qui en fait ont pour nom "rhinite allergique".

Les maux du printemps

Le catalogue des maux du printemps n'est pas anodin : crises d'asthme, rhinites allergiques, démangeaisons, conjonctivites. Ce sont en fait toutes les zones de notre organisme en avec l'extérieur qui se mettent à réagir de façon forcenée : les muqueuses de la gorge, des bronches et des yeux, mais aussi la peau. Et ce combat entre les "allergènes" et notre système immunitaire qui a parfois débuté pour certains dès Février-Mars, risque pour d'autres de se perpétuer jusqu'en Mai-Juin.
X

Printemps et allergie en vidéo


Allergie En France, une personne sur trois est victime d'allergie, et selon l'OMS, à l'horizon 2050, la moitié de la population française sera allergique à quelque chose. Le docteur Christian Martens, allergologue explique l'utilité d'un bilan pour évaluer la gravité, la sévérité et évidemment l'origine d'une allergie. L'origine de cette prolifération des cas d'allergies reste aujourd'hui inconnue: maladies héréditaires, pollution, agriculture chimique, tabac,... ?

Que se passe-t-il ?

C'est en notre système immunitaire qui est responsable des troubles. Plus précisément, c'est le conflit entre les allergènes et les cellules responsables de notre immunité qui est responsable de la réaction. Quel est le mécanisme de l'allergie ?

Tout a commencé par ce beau matin de printemps par une sensation de nez bouché, un besoin d'éternuer et le nez qui coule.C'est la rhinite allergique

Mais parfois la réaction allergique est bien violente : gène respiratoire violente, avec étouffement.

C'est la crise d'asthme dont les conséquences peuvent être sérieuses.

Alors, qui sont ces pollens qui nous veulent du mal? Et pourquoi?

Chaque semaine vous pouvez connaître la carte des pollens qui sévissent en France: www.pollens.fr/

Se débarasser de l'allergie

Le chemin est long, mais l'on peut s'en débarrasser grâce aux traitements anti-allergiques
publicité


Termes associés : printemps - printanier - pollen - asthme - rhinite - conjonctivites - démangeaisons - allergènes - antigènes -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Printemps et allergie" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive
Dernière mise à jour, le 04/04/2014


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
у нас

подробно

look