MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > cancers > dépistage du cancer colorectal

Dépistage du cancer colorectal

À LIRE DANS CET ARTICLE
Dépistage du cancer colorectal
À LIRE AUPARAVANT

Cancer du colon ou colo-rectal

Dépistage organisé

Le dépistage du cancer colorectal est proposé à toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans en France. Il est pris en charge à 100%.
Le patient reçoit à domicile tous les deux ans une convocation pour aller prendre le test chez son médecin traitant.
Il effectue le test chez lui et le renvoie par la poste à l’aide d’une enveloppe T.
Il reçoit ainsi que son médecin les résultats au bout de 15 jours.
Malheureusement le taux de participation voisine autour de 30% ce qui est très faible.

Deux types de test

Il recherchent tous les deux la présence de sang dans les selles.

Hémoccult

Vous recueillez un morceau de selles 3 jours de suite sur une plaquette que vous envoyez au laboratoire dans une enveloppe T pré-affranchie, fournie avec le test.
Le test est positif (3% des cas) : cela signifie que du sang a été retrouvé dans les selles. Dans ce cas le médecin proposera une coloscopie destinée à retrouver l’origine du saignement, un cancer ou simplement un polype qui serait à l'origine de ce saignement. Une biopsie est effectuée au cours de cet examen s'il existe des lésions douteuses.
Le test est négatif (97% des cas) : cela signifie que le test n'a pas retrouvé de sang dans les selles mais il peut exister des "faux négatifs". C'est pourquoi, dans la tranche d'âge de 50 à 74 ans, on conseille d'effectuer un test tous les 2 ans et de consulter le médecin dans cet intervalle en cas d’apparition de saignements.
En cas de cancer, il permet une fois sur 2 de découvrir un cancer au stade 1, c'est-à-dire présentant toutes les chances d'être guéri.

Test immunologique

Il va être progressivement mis en place au cours de l'année 2015.
Il est beaucoup sensible aux saignements (75% de sensibilité au lieu de 50% pour l’Hémoccult).
Il dépiste 2 à 2,5 fois de de cancers qu'Hémoccult et 4 fois d’adénomes avancés.
Son utilisation est aussi simple.
X

Dépistage du cancer colorectal en vidéo


Cancer colo-rectal : dépistage Interview/animation qui promeut le dépistage du cancer du colon par recherche de sang dans les selles et qui explique le pourquoi de cette méthode.

Dépistage organisé ou individuel ?

Il y a 2 cas de figure, selon qu'on a moins ou de 50 ans.

Avant l'âge de 50 ans

Il n'est pas utile de faire un test de dépistage, car ce cancer est peu fréquent avant cet âge.
En revanche, il est essentiel de consulter le médecin si l'on repère des signes inhabituels :
  • Constipation ou diarrhée ou alternance des deux.
  • Découverte d'un saignement dans les selles
  • Douleurs abdominales inexpliquées et d'apparition récente
  • Amaigrissement sans raison
Cette vigilance est d'autant nécessaire si des membres de la famille proche (père, mère, frères, sœurs) ont été atteints par un cancer du colon ou de l’intention.

Après l'âge de 50 ans

Le dépistage organisé est la règle sauf en cas de facteurs de risque ou de symptômes particuliers.
Le dépistage individuel dans ces situations est assuré par le médecin généraliste.
Il se fait en deux temps : test de recherche de sang dans les selles (Hémoccult II®) coloscopie
publicité


Termes associés : cancer du colon - cancer du rectum -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNEZ
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (2)


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 26/02/2018


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
Buy Strombafort online in USA

details adulttorrent.org

http://biceps-ua.com/