MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > diabète > alimentation et diabète : des réponses à vos questions

Alimentation et diabète : des réponses à vos questions

Alimentation et diabète : des réponses à vos questions

Si on mange trop de sucre, est-ce qu'on risque de devenir diabétique ?

  • Manger trop de sucre peut à la longue provoquer un surpoids et faire évoluer un diabète méconnu qui évolue à bas bruit. C'est toute l'utilité des tests de dépistage qui consistent en une simple prise de sang à jeun prescrite par le médecin.
  • Il y a deux types de diabète : le diabète maigre et le diabète gras . Le premier est dû à un mauvais fonctionnement du pancréas ; le second à une résistance de l'organisme à l'insuline , cette hormone qui règle le taux de sucre dans le sang.
  • Une personne dont le pancréas fabrique suffisamment d'insuline ou dont l'organisme réagit bien à l'insuline n'a aucun risque de devenir diabétique si elle mange trop de sucre. Par contre, si elle a un pancréas déficient ou si son organisme devient résistant à l'insuline, une alimentation trop sucrée va aggraver son diabète.

Un diabétique doit-il proscrire tout ce qui est sucré ?

Oui, les sucres rapides (bonbons, sucre, chocolat, etc.) provoquent une stimulation du pancréas et une fabrication immédiate d'insuline. Comme le diabétique en fabrique peu ou mal, tout le sucre absorbé va rester dans le sang au lieu d'être stocké dans les cellules. C'est le problème central du diabète. Donc il faut proscrire les sucres rapides.

Comment utiliser les matières grasses quand on est diabétique ?

  • Il faut surtout éviter certaines graisses dites "saturées", qui ont le double inconvénient de provoquer une résistance à l'insuline (donc de favoriser le diabète) et d'être un facteur de risque d'athérosclérose .
  • Il faut donc éviter les graisses d'origine animale à part les poissons, c'est à dire la charcuterie, les viandes et les fromages, ainsi que le beurre, la crème fraîche, le saindoux, les margarines ordinaires.
  • Par contre on peut manger : les poissons gras, les huiles végétales mono-insaturées (olive, colza et isio4), les polyinsaturées (tournesol, maïs, noix, soja, pépins de raisin)
  • Comment cuisiner sans graisses quand on est diabétique ?

  • Utiliser des poêles en téflon qui n'accrochent pas et qui donc évitent d'avoir à être graissées.
  • Cuire à l'eau, à la vapeur ou au four (classique ou à micro-ondes), au bain-marie, à l'étouffée, au grill ou en papillote, fondues à l'eau (fondue chinoise), pierrades et tournebroches.
  • Un diabétique a t-il droit au fromage ?

  • Oui, mais en quantité raisonnable et surtout en privilégiant les moins gras : Entre 0 et 20 % matière grasse : fromage blanc, petits suisses, yaourt, fromages allégés
  • Les autres au delà de 20% sont à consommer de façon très modérée.
  • Un diabétique peut-il boire de l'alcool ?

  • Un diabétique peut comme les autres personnes consommer de l'alcool de façon modérée pour éviter tous les problèmes de l'alcoolisme chronique . Le diabétique n'est donc pas différent des autres sur ce plan.
  • Par contre la personne diabétique doit intégrer l'alcool comme un apport alimentaire au même type que les glucides ou les lipides : ainsi une bouteille de vin à 11° apporte 460 calories, un verre de vin 70 calories, un verre de porto 150 calories et un double whisky 140 calories !
  • Le diabétique peut-il prendre des substituts de repas ?

    Chez les diabétiques en surpoids : c'est possible dans 2 situations :
  • soit pour remplacer l'un des 3 repas, mais à condition d'y ajouter un fruit et un laitage, les 2 autres repas devant être absolument équilibrés.
  • soit comme collation en fin d'après-midi. Attention, en cas de prise d'anti-diabétiques oraux, il faudra adapter les doses (en les diminuant) de façon à éviter une hypoglycémie vers 18 h-19h.
  • Si on prend trop de poids, risque t-on de devenir diabétique ?

  • Oui, le risque existe si on présente une susceptibilité au diabète. Dans ce cas, le surpoids lié à une alimentation trop importante peut aboutir au bout de ieurs années à un diabète gras (diabète non insulino-dépendant
  • Non, si on n'a pas de susceptibilité au diabète. Dans ce cas, on sera seulement en surpoids.
  • publicité


    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

    Publicité
    Publicité


    TÉMOIGNEZ
    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (1)

    • Un légume pour le diabète
      Par Alain
      Le 29/09/2016 22:42:18
      Réponse(s) : 0
      Bonjour à toutes et à tous, quelques infos sur un légume à priori intéressant... Pas très connu en France mais il se cultive facilement comme les courgettes... Il est très très amer. Il est mieux...

    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin généraliste
    Dernière mise à jour, le 06/09/2011


    À LIRE AUSSI

    • Nutrition
      La nutrition désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son...
      Diabète
      Le diabète est une maladie chronique.Il existe deux types de diabète qui sont liés à une insuffisance de...
    • Vitamines
      Les vitamines sont des substances existant en très faible quantité dans les aliments et qui sont ...
      Végétarienne
      Cela signifie que vous ne mangez ni viande, ni poisson qui sont les principales sources de protéines,...
    • Poids
      Le surpoids et l’obésité sont liés à un excès de masse grasse. En France selon les...
      Enceinte et végétarienne ou végétalienne
      Il est nécessaire d'avoir une alimentation équilibrée tout au long de la grossesse quelque soit vos...
      Compléments alimentaires
      Les compléments alimentaires sont des nutriments ou substances considérés par la réglementation...

    |


    Publicité
    publicité
    Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
    VOIR NOS PARTENAIRES
    метан цена

    www.biceps-ua.com/

    www.steroid-pharm.com