MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > à la montagne > santé en montagne l'hiver : des réponses à vos questions

Santé en montagne l'hiver : des réponses à vos questions

Santé en montagne l'hiver : des réponses à vos questions

Comment préparer son séjour d'hiver en montagne ?

Pour son séjour, la première chose à faire est d'adapter son matériel et sa préparation physique à l'activité programmée.
Son matériel : Prendre du matériel que l'on connaît bien, que l'on a déjà utilisé de préférence et un équipement adapté au froid pour ce qui est de son bagage vestimentaire.
Son activité physique : Faire du vélo ou marcher régulièrement ( de deux fois par semaine si l'on envisage de faire des sports d'endurance comme du ski de fond, ski de randonnée ou de la raquette à neige) ou des activités intensives (musculation, VTT) si l'on a envisagé de pratiquer du ski ou des activités de montagne hivernale (cascade de glace, alpinisme).


Si l'on décide d'aller dans une station de ski en altitude à de 2000 mètres et que l'on a de 50 ans, il est bon de prendre conseil auprès de son médecin généraliste voire même son cardiologue pour s'assurer qu'il n'y a pas de contre indication à l'altitude (antécédent cardiaque, tension artérielle,…)

A partir de quelle altitude/température y a-t-il des risques en montagne l'hiver ?

Pour des altitudes de 2000 à 3000 mètres, des effets peuvent se ressentir à l'effort (essoufflement, palpitation, maux de tête). Ils sont marqués chez les personnes fragiles sur le plan cardiaque et respiratoire. La nuit, le sommeil peut être altéré (insomnie, réveils fréquents) et les enfants peuvent être agités surtout les premiers jours. Prenez patience car ces désagréments auront tendance à disparaitre après 3 jours.
Pour le froid, il faut savoir que les températures baissent de près d'un degré tous les 150 mètres ce qui veut dire qu'à 2000 mètres d'altitude les températures peuvent diminuer de 15°C. Mais le important est de se protéger du vent qui a un pouvoir de refroidissement sur le corps très important. Dès que les températures annoncées sont négatives, il y a un risque.

Comment se protéger du froid l'hiver en montagne ?

Prenez des vêtements de qualité capable de couper le vent et habillez-vous en adoptant la technique « multicouches », car l'air emprisonné entre deux couches de matière calorifuge améliore l'isolation (« technique de l'oignon »).

Prenez des vêtements ni trop étriqués ni trop larges. Pour ce qui est des gants, prendre des paires de rechange et séchez-les bien tous les soirs. Séchez bien également l'intérieur de vos chaussures et vos chaussettes. Ne choisissez pas de chaussures trop serrées, votre pied doit pouvoir respirer et sa vascularisation ne doit pas être compressée. Pensez à bien vous hydrater car l'eau dans votre corps aura la charge de bien répartir la chaleur produite par votre organisme jusqu'aux mains et jusqu'aux pieds. Nourrissez-vous de sucres lents pour combattre le froid (pain, céréales, riz, nouilles,..) et prenez des barres énergétiques pour la journée.

Quelles précautions prendre avant une expédition l'hiver en montagne ?

En expédition, en trekking ou en voyage dans des terres inhospitalières, mieux vaut s'attendre à tous types de désagréments. Les soucis médicaux en font souvent partie, avec une incroyable capacité à gâcher le séjour dans lequel on a investi son énergie et toutes ses économies. Réussir son voyage en montagne, c'est avant tout bien le préparer. Il est préférable de bien se renseigner sur les particularités de l'environnement magnifique, excitant mais aussi hostile où l'on compte se rendre
Un check-up médical avant le voyage peut éviter bien des ennuis. Il va de même d'une bonne préparation physique. Une parfaite connaissance de son contrat d'assurance et des conditions de rapatriement énoncées par celui-ci peut faire gagner du temps et de l'argent, voire sauver la vie. Si vous avez de 50 ans, si vous avez des soucis de santé, ou même si vous n'avez jamais été en altitude et que vous ne savez pas comment votre organisme va réagir à l'altitude, prenez avec l'Ifremmont pour une consultation en ligne ou une consultation physique, ou encore consulter le site www.ifremmont.com rubrique « Documentation : avant de partir en expédition » où vous trouverez toutes les informations nécessaires sur « Cas particuliers (diabète, asthme, épilepsie…) » « Vaccins et prophylaxie » , « Précautions chez la femme », « Précautions chez l'enfant », « Assistance et rapatriement », « Moyens de communication », « Préparation physique », « Conseils en diététique ».

Comment savoir si des signes d'épuisement ou de malaise sont graves en montagne ?

Les malaises en montagne peuvent être considérés comme inquiétants, lorsqu'ils s'accompagnent d'une douleur dans la poitrine, (surtout chez les hommes de de 50 ans : il y a un risque de problème cardiaque), s'il y a une perte de connaissance associée, s'il y a des signes neurologiques associés, des troubles de la vue, un mal de tête intense, des palpitations dans la poitrine, s'il y a une gêne respiratoire.

En cas d'épuisement ou de malaise, qui alerter en montagne ?

Que ce soit en France ou en Europe, il est fortement recommander de faire le 112 car c'est le numéro le efficace. De il vous donnera accès à une grande couverture téléphonique quelque soit votre fournisseur (le 112 vous ouvre automatiquement les réseaux Orange, SFR ou Bouygues).

Que faire dans le froid en montagne en attendant les secours ?

- Se protéger du vent en s'habillant au maximum et en s'abritant dans une cabane ou un abri de fortune (derrière un rocher, ou dans un trou à neige si l'on a une pelle)
- Se protéger du froid en s'habillant et en s'isolant du sol si l'on s'assoit (s'asseoir sur son sac à dos ou sur une corde).
- Ne pas attendre d'avoir froid pour s'habiller
- Se couvrir la tête d'un bonnet et mettre des gants
- Rester actif pour garder la température de son corps constante (mouvements de bras, sauter sur place, préparer un abri,…)
- S'hydrater et s'alimenter.
- Rester grouper et s'occuper l'esprit, car le temps paraît toujours long
- Rester groupé
publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Santé en montagne l'hiver : des réponses à vos questions" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne
Dernière mise à jour, le 01/12/2011


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
https://pills24.com.ua

www.steroid-pharm.com

http://medicaments-24.com