Accueil > santé au quotidien > à la montagne > cas médicaux particuliers (rando, trek, montagne)
Cas médicaux particuliers (rando, trek, montagne)

Cas médicaux particuliers (rando, trek, montagne)

À LIRE DANS CET ARTICLE

Diabétiques

Il existe deux types de diabète : celui qui se traite avec des médicaments et celui qui nécessite des piqûres d'insuline. Ce dernier est le difficile à gérer et les spécialistes déconseillent aux personnes qui en souffrent d'effectuer des expéditions dans des milieux isolés.

Toutefois, ieurs expérimentations sur le terrain et l'amélioration des dispositifs injectables ont permis de rendre la montagne accessible aux personnes atteintes de diabète, sous certaines conditions.

  • Préparer le voyage avec le spécialiste habituel.
  • Conserver sur soi un carnet contenant toutes les informations concernant son diabète, les posologies de son traitement (si possible en anglais).
  • Être accompagné par une personne connaissant le cas du diabétique et à qui celui-ci confie une partie de son traitement au cas où il perdrait ou se ferait voler son matériel.
    Cette personne accompagnante doit être capable d'administrer les doses d'insuline ou de glucagon en cas d'urgence.

En cas de malaise, deux situations sont à suspecter :

  • Hypoglycémie (+++) : le diabétique a mal évalué ses besoins énergétiques ou, s'il est traité par insuline, a fait un excès dans le dosage quotidien.

Lorsqu'il n'est pas possible de mesurer le taux de sucre dans le sang du patient, suspecter l'hypoglycémie d'abord : c'est le cas le fréquent et cas le urgent (toutefois, le diabétique doit avoir sur lui des bandelettes permettant de contrôler la glycémie).

  • Hyperglycémie (+/-) : le diabétique ne se surveille pas bien, son apport d'insuline est insuffisant. Il a trop de sucre dans le sang et se déshydrate.

Ce qu'il faut faire :

  • En cas d'hypoglycémie, donner des boissons sucrées, un fruit et des aliments à base de sucres lents (biscuits, céréales).
  • En cas d'hyperglycémie, donner à boire et organiser une évacuation.

Si la personne accompagnante connaît le traitement du diabétique, si elle dispose d'une partie de son matériel, et si elle est en situation isolée, administrer au diabétique des doses progressives de son insuline (5 UI/doses) par voie sous-cutanée en prenant soin de vérifier sa glycémie toutes les 30 minutes jusqu'à ce qu'il retrouve toute sa conscience.




page : 12345
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Cas médicaux particuliers (rando, trek, montagne)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne

Dernière mise à jour, le 02/10/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


https://pharmacy24.com.ua

http://pills24.com.ua

https://pills24.com.ua