MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > à la montagne > la foudre (rando, trek, montagne)

La foudre (rando, trek, montagne)

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

La science de la foudre est aussi appelée kéraunologie.

Peu de gens se font occire par la foudre, contrairement à ce que l'on pourrait croire (10 par an en moyenne), pourtant, aucun alpiniste pendu dans son baudrier en pleine montagne ne fait le malin quand le tonnerre gronde.


Ce qui se passe

En dehors des accidents secondaires, comme les chutes ou « l'effet blast », les pathologies directement causées par la foudre sont le fait du passage inopiné dans le corps d'un courant de brève durée et de faible intensité mais sous très haute tension.

Cette décharge est induite par la différence de potentiel que génère le nuage orageux (jouant le rôle de condensateur) par rapport au sol.

Le courant choisit de passer par le chemin de moindre résistance (pointe des rochers ou arbres isolés, câbles conducteurs)

Quand, par malheur, il décide d'utiliser le randonneur pour se décharger, il peut passer soit en surface, soit en profondeur.

On dit que la présence sur le corps d'éléments métalliques (mousquetons, pitons…) l'incite à privilégier la surface.

Quel que soit le trajet, le passage du courant dans le corps provoque avant tout des brûlures ou des arrêts cardiaques.

Brulûres de surface

Si le courant passe en surface, les brûlures sont bien visibles au niveau des objets métalliques. Elles peuvent être sérieuses mais l'essentiel des fonctions vitales est sauvegardé. Il arrive aussi qu'on découvre sur la peau des lésions arborescentes rouges appelées lésions de Lichtenberg, qui n'ont aucune valeur pronostique et disparaissent spontanément.

Lésions profondes

Si le courant passe en profondeur, les lésions sont peu marquées mais souvent redoutables. On ne remarque que le point d'entrée et le point de sortie par la présence de brûlures ponctiformes de quelques centimètres.

Classiquement, le point d'entrée se trouve sur la tête ou sur une main et le point de sortie au niveau d'un pied ; des éléments qu'il faut savoir rechercher.

Les lésions peuvent être graves si le courant est passé au travers d'un organe noble (cerveau, cœur, rein, foie)

Le courant passant par le cœur peut causer des troubles cardiaques graves. Trouble du rythme cardiaque, infarctus ou arrêt cardio-respiratoire sont le souvent mortels. Si ce n'est pas le cas, en brûlant les cellules musculaires, le courant risque de provoquer une intoxication par excès de myoglobine (protéine spécifique contenue dans les muscles) déversée dans le sang, entraînant une insuffisance rénale.


page : 12

publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "La foudre (rando, trek, montagne)" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne
Dernière mise à jour, le 02/10/2010


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
Купить Вимакс

there

medicaments-24.net