MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > à la montagne > avalanche et asphyxie

Avalanche et asphyxie

À LIRE DANS CET ARTICLE

Ce qui se passe

La majorité des morts par avalanche succombent à l’asphyxie

Une partie moins importante décède d’un traumatisme (écrasement, choc contre un arbre ou un rocher, chute dans une crevasse)

Peu de victimes meurent d’hypothermie.

    Survie

    La commission européenne de médecine de montagne (IKAR-MEDCOM) a validé certains protocoles issus d’un travail réalisé par des professionnels suisses et autrichiens dans les dix dernières années.

    Les données recueillies par ces équipes spécialisées montrent que :

    • Une victime dégagée en moins de 20 minutes a 90 % de chances de rester en vie (ceci est dû à la présence d’oxygène dans la neige qui permet à la personne ensevelie de résister à l’asphyxie un peu longtemps que si elle se trouvait dans l’eau)
    • Si la victime est dégagée dans un délai de 35 minutes, ses chances de survie tombent à 35 %. Seules celles qui bénéficient d’une poche d’air pour respirer résistent. Mais si cette poche d’air ne communique pas avec l’extérieur, la mort survient dans un délai de 90 à 120 minutes par auto-intoxication (Triple H Syndrome*)

    Les chances de survie d’une victime dégagée après 120 minutes ne sont que de 10 % et ne concernent que les personnes ayant bénéficié d’air renouvelé parce que la poche communiquait avec l’extérieur (l’hypothermie est alors la cause du décès (le record est de 44 heures en Italie - 1972)

    Conduite à tenir

    • L'urgence absolue est de dégager la personne ensevelie. C'est une course contre la montre, on dispose de 20 minutes pour lui accorder de réelles chances de survie. Au cas où un téléphone ou une radio serait disponible et si ieurs personnes sont valides, faire appeler les secours par un seul pendant que vous essayez de dégager la victime.
    • Si l’on est seul, garder les premières précieuses minutes pour dégager la victime.
    • Si la personne ensevelie n’a pas été retrouvée au bout de 20 minutes, alors seulement, prendre le temps d'appeler les secours (en Europe, la mise en œuvre d’une équipe de secours nécessite 90 minutes en moyenne,) puis continuer à chercher.
    publicité


    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

    Publicité
    Publicité


    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

    Soyez le premier à témoigner sur le thème "Avalanche et asphyxie" TÉMOIGNEZ

    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne
    Dernière mise à jour, le 02/10/2010


    À LIRE AUSSI


    |


    Publicité
    publicité
    Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
    VOIR NOS PARTENAIRES
    russ-love.com

    www.medicaments-24.net/viagra-sildenafil/viagra-130-mg/

    zaraz.org.ua/credits/kredit-pod-zalog-nedvizhimosti-ili-avto/