MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > cancers > cancer du sein infraclinique

Cancer du sein infraclinique

À LIRE DANS CET ARTICLE
Cancer du sein infraclinique
À LIRE AUPARAVANT

Cancer du sein

Définition

  • On appelle cancer du sein infraclinique, des lésions cancéreuses ou fortement suspectées d'être cancéreuses,  découvertes au cours d'une mammographie effectuée pour une autre raison ou lors d'un dépistage systématique.
  • Ces lésions sont donc de découverte fortuite, alors même que l'examen clinique des seins et des ganglions est normal.(ANAES Décembre 2004)
  • La mammographie peut déceler des microcalcifications (petites images très denses et très fines), ou des masses tumorales.

La classification de la mammographie

La mammographie standard est complétée le cas échéant par d'autres clichés. On peut ainsi envisager la probabilité diagnostique, à la seule vue des clichés, selon la classification ACR (American College of Radiology) :
  • ACR0 : ce stade est en fait une simple classification d'attente car le résultat semble incomplet et nécessite un nouvel examen. Si la notion de "niveau4" y est accolée, cela signifie qu'une autre mammographie doit être faite en urgence, car malgré l'insuffisance des résultats, le radiologue pense qu'il faut revoir le problème rapidement.
  • ACR1 : mammographie normale
  • ACR2 : Aspect bénin. Ce peut être le cas d'un fibroadénome calcifié ou de la présence de ganglions.
  • ACR3 : Aspect probablement bénin, mais nécessitant une surveillance.
  • ACR4 : Aspect suspect qui nécessite une biopsie , mais qui ne signifie pas pour autant qu'il y ait un cancer.
  • ACR5 : aspect forement évocateur d'une tumeur maligne. Une biopsie très rapide doit être entreprise.

Conduite à tenir

Lorsque le médecin se trouve confronté à des images dites "infracliniques" (c'est à dire des images découvertes lors d'une mammographie systématique, alors que l'examen clinique des seins n'a rien décelé), il va suivre un protocole défini par l'ANAES en Décembre 2004.
  • Si l'aspect est ACR2, on arrête les investigations et on surveille par un dépistage régulier qui est fonction des facteurs de risques de la personne. La contraception orale ou le traitement hormonal substitutif de la ménopause peuvent être poursuivis.
  • Dans les aspects de type ACR3, et en l'absence de facteurs de risque, la surveillance régulière par le médecin avec mammographies de contrôle (entre 4 et 6 mois selon les lésions) est recommandée durant 2 ans.
  • Dans les aspects de type ACR3 avec facteurs de risque ou une impossibilité de surveillance (grossesse par exemple), les anomalies doivent être explorées par biopsie
  • Dans les aspects de type ACR4, le prélèvement est indispensable, soit par biopsie, soit par intervention chirurgicale qui retire la tumeur.
  • Si les lésions sont de type ACR3 et ACR4 sur des seins denses (donc sur des clichés moins faciles à interpréter), on effectue une échographie du sein. Ainsi, on peut différencier un kyste du sein d'une masse tumorale, et apporter des éléments complémentaires pour évaluer la forte probabilité diagnostique entre tumeur bénigne et maligne.La décision de la suite des opérations sera alors prise : soit arrêt des investigations, soit simple surveillance, soit techniques de ponction ou de ponction-biopsie .
  • Dans les aspects de type ACR5, la biopsie ou l'exérèse sont systématiques.
    L'échographie ne sert dans les lésions de type ACR5 que s'il y a en apparence une lésion unique sur des seins denses.

page : 12

publicité


Termes associés : cancer in situ - carcinome canalaire in situ - CCIS - CLIS - cancer infiltrant infraclinique - carcinome lobulaire in situ - ACR - classification - dépistage - mammographie -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Cancer du sein infraclinique" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue
Dernière mise à jour, le 13/07/2010


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
medicaments-24.net

Kamagra soft en ligne

www.medicaments-24.com