MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité

Choléra

À LIRE DANS CET ARTICLE
Choléra
À LIRE AUPARAVANT

Bactéries

Définition

  • Le choléra est une infection intestinale contagieuse, due à une bactérie appelée vibrion du choléra.
  • Cette bactérie sévit dans certaines régions (Inde, Delta du Gange, Brahmapoutre). Elle vit dans le plancton des eaux saumâtres. Celui-ci est absorbé par les fruits de mer et consommée par les humains.
  • La bactérie se développe dans les selles des personnes contaminées où elle peut rester durant 5 ou 6 jours.

Contamination

  • On attrape le choléra par l'eau et les aliments contaminés. Le manque d'hygiène, aggravé par les inondations, et les déplacements des hommes, facilitent sa propagation.
  • Il peut provoquer de véritables épidémies notamment en Asie jusqu'au Moyen-Orient, en Europe, en Afrique, et en Amérique du Sud.
  • L'incubation va d'une journée à 5 jours.
  • C'est la toxine fabriquée par la bactérie qui provoque les symptômes.

Les signes

  • Il se produit une diarrhée très liquide et très brutale, avec des crampes abdominales et des vomissements.
  • Les selles sont très claires, comme de "l'eau de riz" avec des grumeaux blanchâtres.
  • On peut perdre ainsi entre 10 et 15 litres d'eau par jour.Cela entraîne une déshydratation grave, un état de choc avec baisse de la tension artérielle et du volume d'urines. Cette éventualité ne survient que dans 10% des cas.
  • Dans 90 % des cas, les signes sont bénins avec une diarrhée modérée et des vomissements.
  • Le diagnostic se fait, si besoin était, par l'examen des selles. C'est franchement inutile en période d'épidémie ou de situation à risque, comme une grave inondation, où l'on ne peut guère confondre cette maladie avec autre chose.

Le traitement

  • C'est avant tout la réhydratation : la solution de réhydratation standard de l'OMS, qui peut être prise par voie orale ou en perfusion, est la référence. Dans 80 à 90% des cas, cela suffit. Dans les cas restants, la mise sous perfusion est nécessaire.
  • Les antibiotiques servent à limiter la dissémination. Les tétracyclines sont les mieux adaptées. En cas de résistance aux tétracyclines, on utilise d'autres antibiotiques : cotrimoxazole, érythromycine, doxycycline, chloramphénicol et furazolidone.

page : 12

publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Choléra" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 19/05/2010


À LIRE AUSSI

  • Vaccin contre le choléra
    Vaccin destiné à protéger contre le choléra.
    Ankylostomose
    L'ankylostomose est une maladie parasitaire de l'intestin, dues à l'ankylostome. Elle est très fréquente...
  • Anguillulose
    L'anguillulose est une maladie parasitaire de l'intestin, dues à l'anguillule. Elle est fréquente en...
    Lambliase
    La lambliase est due à un protozoaire pourvu de flagelles : la giardia lamblia,qui sévit surtout en...
  • Grippe intestinale
    Terme en fait impropre, elle décrit l’association d’un syndrome grippal (fièvre, courbatures,...
    Salmonellose
    C'est l'infection de l'estomac et de l'intestin par une bactérie, la salmonelle Son origine est...
    Infection digestive ou intestinale
    C'est une infection de la paroi de l'appareil digestif dans sa globalité (estomac, duodénum, intestin...

|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
viagraon.com

www.pillsbank.net

www.www.viagra-on.com