Accueil > santé au quotidien > maladies infectieuses > virus ebola : transmission (oms)

Virus EBOLA : transmission (OMS)

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Maladies virales

Hôte naturel du virus

En Afrique, on pense que des chauves-souris frugivores, appartenant notamment aux espèces Hypsignathus monstrosus, Epomops franqueti et Myonycteris torquata, sont des hôtes naturels possibles du virus Ebola. Par conséquent, la répartition géographique de celui-ci pourrait se superposer à celle des chauves-souris.

Virus EBOLA et animaux

Bien que des primates aient été à l'origine de l'infection chez l'homme, on ne pense pas qu'ils soient le réservoir, mais plutôt des hôtes accidentels du virus, tout comme l'être humain. Depuis 1994, on a observé chez des chimpanzés et des gorilles des flambées d'infections à virus Ebola avec les espèces EBOV et TAFV.

L'espèce RESTV a été à l'origine de flambées sévères de maladie à virus Ebola chez des macaques (Macaca fascicularis) élevés aux Philippines et elle a été détectée chez des singes importés aux États-Unis d'Amérique en 1989, 1990 et 1996, ainsi que chez des singes importés en Italie en 1992 en provenance des Philippines.

Depuis 2008, on a détecté des virus RESTV au cours de ieurs flambées d'une maladie mortelle chez les porcs aux Philippines et en Chine. On a signalé l'infection asymptomatique chez le porc et des inoculations expérimentales ont montré que ce virus n'est pas pathogène dans cette espèce.

X

Virus EBOLA : transmission (OMS) en vidéo


Virus EBOLA Le virus Ebola figure parmi les contagieux et mortels chez l'homme, selon l'Organisation mondiale de la santé. Il tire son nom d'une rivière du nord de la République démocratique du Congo où il a été repéré pour la première fois en 1976. Le taux de mortalité est estimé à 90% chez l'homme. Certaines chauve-souris seraient le réservoir naturel du virus. Après une période d'incubation le virus se multiplie très rapidement et submerge les défenses immunitaires de l'homme. Il n'existe pas aujourd'hui de traitement spécifique pour combattre l'infection .
4 vidéos

Transmission

Le virus Ebola s'introduit dans la population humaine après un étroit avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques d'animaux infectés. En Afrique, l'infection a été constatée après la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d'antilopes des bois et de porcs-épics retrouvés malades ou morts dans la forêt tropicale.

Il se propage ensuite dans les communautés par transmission interhumaine, à la suite de s directs (peau lésée ou muqueuses) avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées, ou de s indirects par l'intermédiaire d'environnements contaminés par ce type de liquides. Les rites funéraires au cours desquels les parents et amis du défunt sont en direct avec la dépouille peuvent également jouer un rôle dans la transmission du virus Ebola . Le sperme peut continuer de transmettre le virus jusqu'à sept semaines après la guérison clinique.

Des agents de santé se sont souvent infectés en traitant des cas suspects ou confirmés de maladie à virus Ebola. Cela s'est produit lors de s étroits avec les patients, lorsque les précautions anti-infectieuses n'ont pas été strictement appliquées.

Chez les personnes travaillant au de singes ou de porcs infectés par le virus Ebola Reston, on a constaté ieurs cas d'infections humaines cliniquement asymptomatiques. Le RESTV semble donc moins pathogène pour l'être humain que les autres espèces.

Toutefois, les données disponibles ne concernent que des hommes adultes en bonne santé. Il serait donc prématuré de tirer des conclusions sur les effets de ce virus pour la santé dans tous les groupes de la population, notamment les sujets immunodéprimés, les personnes ayant des problèmes médicaux préexistants, les femmes enceintes ou les enfants. Il faudra faire de nouvelles études sur le RESTV avant de pouvoir des conclusions définitives sur sa pathogénicité et sa virulence pour l’homme.
Termes associés : ebola - fièvre hémorragique - chauves-souris - ptéropidés - filovirus - Marburgvirus - Cuevavirus - Ebolavirus Bundibugyo - BDBV - Ebolavirus Zaïre - EBOV - Ebolavirus Reston (RESTV) - Ebolavirus Soudan - SUDV - Ebolavirus - Forêt de Taï - Taï -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Virus EBOLA : prévention et traitement (OMS)
    l n'existe pas de vaccin homologué contre la maladie à virus Ebola. Plusieurs vaccins en sont au stade...
    Virus EBOLA : symptômes et diagnostic (OMS)
    La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une ...
  • Maladies virales
    Les maladies virales sont toutes les maladies dues à des virus. Le nombre de maladies dont on découvre...
    Antiviraux
    Les médicaments antiviraux, sont destinés à la lutte exclusive contre les virus. Ils ne sont donc...
    Herpès et maladie herpétique
    Maladie très invalidante et récidivante, l'herpès touche de nombreux endroits du corps. L'herpès ...
    Virus
    Les virus sont des organismes ultramicroscopiques, inférieurs au dixième de micron, visibles seulement...
    Virus EBOLA
    Le virus EBOLA est responsable de fièvres hémorragiques mortelles.Le taux de mortalité peut atteindre...

Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Virus EBOLA : transmission (OMS)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Organisation Mondiale de la Santé

Dernière mise à jour, le 25/08/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse


pills24.com.ua

https://cialis-viagra.com.ua

cialis-viagra.com.ua