MENU / RECHERCHE
VOUS RECHERCHEZ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > maladies respiratoires > réhabilitation respiratoire

Réhabilitation respiratoire

À LIRE DANS CET ARTICLE
Réhabilitation respiratoire

Définition

  • La réhabilitation respiratoire est un programme de soins personnalisé. Il est établi par le médecin et proposé aux personnes atteintes d'insuffisance respiratoire chronique ou d'un handicap respiratoire comme la  BPCO .
  • Cette réhabilitation ne peut être entreprise sans une parfaite information et coopération de la personne à ce programme.

Principe

Il consiste en ieurs points :

  • Rééducation musculaire, notamment en ce qui concerne les muscles respiratoires.
  • Rééducation respiratoire afin de développer la capacité pulmonaire
  • Education thérapeutique permettant à la personne de se prendre en charge face à la symptomatologie et dans le cadre du protocole fixé par le médecin.
  • Aide au sevrage tabagique lorsque le tabac est en cause.

Les principes

  • La personne atteinte de BPCO souffre de difficultés importantes pour respirer. De ce fait et à cause de l'essoufflement majoré par l'effort, elle diminue son activité physique, ce qui a pour conséquence de diminuer la force musculaire des muscles qui permettent la respiration, de diminuer la force des muscles qu'on utilise pour marcher et accomplir l'activité physique.
  • Autre conséquence liée à la limitation de l'activité physique, les poumons ne sont habitués à s'emplir d'air, ce qui finit par limiter la capacité respiratoire déjà amoindrie par l'emphysème qui accompagne la BPCO.
  • Tout cela provoque un cercle vicieux, puisque moins on s'active, les capacités se dégradent et le handicap respiratoire augmente, ce qui aboutit à une dégradation importante de la qualité de vie de la personne.
    Le réentraînement à l'exercice est donc le point central de la réhabilitation respiratoire.

En pratique

  • On évalue le handicap respiratoire : déficiences objective de la fonction respiratoire définie par les épreuves fonctionnelles respiratoires et une épreuve d'effort . Cela permet de connaître la limite d'effort qu'il ne faudra pas dépasser. On évalue également les incapacités physiques à la réalisation de tâches quotidiennes et le retentissement sur la qualité de vie.
  • La durée et le protocole des séances se fait de façon personnalisée avec des contraintes sur les machines calculées en fonction du handicap.
  • Les séances ont lieu selon les souhaits de la personne : soit à l'hôpital sur une durée totale de 1 mois, soit en hôpital de jour durant 3 mois, soit encore à domicile. Chaque séance dure 1 heure et demi. 20 séances sur 3 mois sont nécessaires.
  • Lés séances consistent en des exercices d'assouplissement, de coordination et de remusculation (parfois sous oxygène). Elles sont suivies d'efforts calibrés sur un tapis de marche ou un vélo, ce qui permet d'accroître peu à peu l'endurance. A cela s'ajoutent des exercices pour apprendre à éliminer efficacement les sécrétions bronchiques indésirables.
  • De retour chez elle, la personne peut poursuivre les exercices sur un vélo d'appartement afin de conserver le bénéfice des séances. Le but est de revenir à l'état optimal en 8 à 12 mois.
publicité


Termes associés : poumon - insuffisance respiratoire - BPCO - épreuves fonctionnelles respiratoires - gaz du sang - gène respiratoire - tabac - sevrage tabagique -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Réhabilitation respiratoire" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 14/05/2010


À LIRE AUSSI


|


Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez ez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
www.ka4alka.com.ua

узнать больше pills24.com.ua

www.kokun.net